A la fleur de soi logo reconnexion

 Votre panier est vide  Votre compte

Une croyance :Je n'existe pas!

Ma mère m'a souvent raconté ma naissance. Ce fut un moment difficile pour elle et pour moi. Le travail était long et difficile. En plus, je n'étais pas la "bienvenue", j'étais l'accident oubien la deuxième ou la troisième.....Déjà avant ma naissance "on " ne me voulait pas. Comment voulez-vous qu'avec "ça" je sois heureuse de vivre?

Durant toute mon enfance j'ai entendu des réflexions désagréables, des comparaisons avec mes frères et soeurs, des difficultés que je faisais vivre à mes parents! Ah, si seulement je n'étais pas là! Alors pour ne pas aggraver le problème, je me suis faite toute petite, je n'ai pas fais de bruit, je n'ai pas voulu entrer en conflit. C'était normal puisque "je n'existais pas". Je répondais avec toute mon énergie de petite fille à cette croyance que mes parents ancraient en moi au fur et à mesure de mon évolution : "je n'existe pas, on ne veut pas de moi". Cette croyance apportée par ma mère venait de me "tuer" dans l'oeuf!

Et j'ai grandi comme j'ai pu. Je me suis barricadée derrière un mur fait de peurs et de négation. J'ai refusé tout ce qui pouvait me faire du bien, me valoriser, me mettre un tant soit peu en avant, m'apporter un peu de bonheur.

J'ai choisi un mari qui lui non plus ne me reconnaissait pas puisque je n'existais pas! Toute ma vie répondait à la croyance de mon enfance : "je suis morte avant d'avoir vécu"

Dans les groupes j'étais celle que l'on n'écoutait pas, qui ne réussissait rien de plus que le strict normal et plus je recherchais sans m'en rendre compte l'attention d'autrui, plus je provoquais l'effet inverse me retrouvant seule à force de chercher à plaire puisque je n'existais pas.....

Mon âme souffrait. Elle me signalait bien que quelque chose n'allait pas mais il m'a fallu bien des années pour comprendre que je n'étais pas née.

Des maladies (mal à dire) des accidents, des épreuves ont jalonné ma vie mais rien ne réussissait à me réveiller de cette non existence.

Jusqu'au jour où........après quelques semaines de prise des  fleurs du Docteur Bach,j'ai osé affronter quelqu'un qui n'avait pas les mêmes idées que moi. J'ai osé dire ce que je pensais et qui ne correspondait pas à la pensée de l'autre en face!

J'ai réalisé ce jour là que j'avais une consistance, que je pouvais avoir des idées personnelles et assez de force pour les exprimer sans craindre la réaction de l'autre. Donc j'existais bien et l'affrontement ne m'avait pas "tuée"!

Seule la croyance avait réussi à me tuer, cette croyance que j'avais acceptée car elle venait des êtres les plus chers qui étaient là pour me protéger.

Combien de croyances avez-vous qui vous tuent à petit ou grand feu??

les croyances

Commentaires (2)

casino online
  • 1. casino online (site web) | 21/09/2011
J'ai choisi un mari qui lui non plus ne me reconnaissait pas puisque je n'existais pas! Toute ma vie répondait à la croyance de mon enfance : "je suis morte avant d'avoir vécu
Dominique
  • 2. Dominique | 21/09/2011
Votre petit Moi semblait mort mais l'Etre exceptionnel que vous êtes était et est bien vivant attendant juste le moment de se révéler. Un traumatisme a pu ou pourra le réveiller de sa "non existence" et alors votre "âme" ou votre "être essentiel" pourra enfin se manifester. Il n'est jamais trop tard tant que l'on est physiquement en vie. Une merveilleuse lumière vous habite et il vous faut la laisser se révéler.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau