A la fleur de soi logo reconnexion

 Votre panier est vide  Votre compte

Un bel oiseau

Hier tout allait bien mais aujourd'hui, voilà, je ne sais pas ce qui se passe mais j'ai de nouveau l'impression que tout va mal!

Que se passe t-il? Pourquoi ces fluctuations incessantes dans ma petite personne. Le moindre évènement, la plus petite douleur ou la mauvaise nouvelle me mettent sans dessus dessous. Il fait beau, je vais bien, il fait mauvais je vais mal. A croire que mon état est branché sur la météo!

Si je prends le temps de m'arrêter cinq minutes et que je ferme les yeux, je vais comprendre que mon état ne dépend en fait de rien d'autre que de mon mental.

Je vais faire un petit exercice : fermez les yeux et imaginez un magnifique ciel bleu, pur et tranquille.....là, vous y êtes.

 Le calme règne, il fait beau, pas un nuage dans le ciel.

Apparait alors un oiseau. Le plus bel oiseau que vous n'ayez jamais vu. Il a des longues plumes blanches et soyeuses, l'oeil vif et gai, et il vole doucement dans votre beau ciel bleu avec grâce et majestée. Vous êtes bien là, à le regarder, prenez le temps. Regardez la couleur de votre ciel et constatez.

Puis laissez l'oiseau retourner d'où il est venu ne laissant que le beau ciel bleu sur l'écran de votre mental.

Maintenant faites apparaitre un vilain oiseau du style à celui du croque mort de Lucky Luke. Un vautour au cou décharné et déplumé, avec un plumage noir. L'oeil sournois et avide. Il envahi votre ciel et vole rageur en quête d'une charogne.

Regardez votre ciel, observez ce qui se passe.

 

Puis laissez partir cet oiseau terrible et observez le ciel.

Revenez à votre conscience ordinaire et, si vous voulez savoir la suite, écrivez moi vos observations et je vous répondrais par mail si vous me laissez vos coordonnées.

Vous comprendrez ainsi ce qui se passe en vous au moindre petit empêchement ou ennui.

N'hésitez pas à me laiser votre commentaire afin d'enrichir cet échange.

Bonne journée

conscience fleurs de bach

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau