A la fleur de soi logo reconnexion

 Votre panier est vide  Votre compte

Comment gérer ma souffrance

Lorsque le ciel semble me tomber sur la tête, que toutes les puissances s'acharnent à me faire mal, lorsque j'ai l'impression que ma vie fout le camp et que tout s'écroule et que je ressens que seul je ne peux plus rien, il ne me reste que les larmes et parfois la haine....Il est facile d'entendre des conseils, des bonnes paroles mais lorsque la souffrance est trop forte tout cela ne sert à rien. C'est au fond de moi que je dois aller chercher la force de m'en sortir. Au fond de moi que je vais puiser les ressources pour surmonter l'épreuve qui va me faire grandir. Au fond de moi que je vais comprendre le sens de cette épreuve, le sens de tout ce mal que l'on me fait. Plus tard les bonnes paroles m'apporteront le réconfort mais pas tout de suite. Accepter cette souffrance, accepter d'avoir des pensées de haine, de jugement car je ne suis qu'un être humain et que le bout du chemin de la perfection n'est pas encore là! Reconnaitre que l'être en moi souffre terriblement de l'injustice de la situation. Reconnaitre que les choix de l'autre ne sont pas les miens et qu'il en a le droit. Je l'ai mis sur ma route pour qu'il m'apporte cette leçon que je devais comprendre, mais je suis le seul à pouvoir trouver la compréhension si je reste centré sur moi. Si je ne donne pas le droit à des choses extérieures de  troubler mon discernement et mes facultées de réflexion comme les médicaments, l'alcool, la drogue qui me donneraient l'illusion d'échapper à ma souffrance mais qui m'enfermeraient dans une souffrance encore plus grande.

Et lorsque je suis tout au fond du trou, je peux alors lever les yeux au ciel de mon être intérieur pour demander de l'aide car il ne reste alors que le petit enfant, dépouillé de son égo, de son savoir, de son connu qui s'en remet à Dieu, ce Dieu qui vit en chacun de nous,notre être supérieur, cette parcelle d'énergie qui est entrée dans ce corps, cette présence que notre mental nous empêche d'entendre. Alors, le calme et la paix reviennent et les décisions sont plus faciles à prendre, l'action s'impose d'elle même sans résistance . Plus tard je pourrais comprendre et "pardonner" à ceux qui m'ont fait mal en sachant toutefois que je n'aurai gravi qu'une étape de mon évolution. La suivante sera de ne pas avoir à pardonner car je n'aurai pas jugé l'autre et que sans le jugement je n'aurai pas à supporter la violence de cette souffrance que l'on attribue à l'autre mais qui n'est en fait que la résonnance intérieure d'une autre souffrance plus lointaine ou celle de l'égo blessé.....et qui sait vers quoi va nous mener cette difficile expérience bien gérée....sans doute vers l'Amour car c'est bien la quête pricipale de notre âme sur cette terre.

souffrance douleur mal jugement reconnexion

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau