A la fleur de soi logo reconnexion

 Votre panier est vide  Votre compte

Accepter

J'entends très souvent les personnes me dire avec force "je ne peux pas accepter, vous vous rendez-compte!! C'est trop difficile à supporter, trop difficile à vivre ou à entendre....."

Et pourtant.....c'est là!

 Et vous n'y pouvez plus rien puisque c'est DEJA là! Pas à venir, pas pour demain ou dans un an, c'est là, devant vous, pas derrière, pas tout à l'heure mais là, juste là! Le départ du conjoint, de l'enfant, l'annonce de la mort, l'accident, l'annonce du diagnostique, du licenciement......le bol cassé, le papier perdu, du plus gros au plus petit. Tous ces NON que l'on ne s'entends pas dire. "Ah, non, pas ça!" "Ce n'est pas possible" "Pas à moi", "pas lui"........

La première chose à faire c'est relever le nombre de fois ou ces phrases insignifiantes en apparence manifestent votre refus de ce qui est là, devant vous. Et, quand vous surprenez une telle phrase entrain de sortir de vos lèvres, vous rectifiez tout de suite: "eh bien si, c'est fait, c'est là!"

A partir de ce moment là, seulement, vous pourrez commencer à ACCEPTER.

Car c'est en fait la seule manière de ne pas donner de pouvoir à la situation. Elle n'est qu'un fait. Pour vous elle semble négative, pour un autre elle serait une vraie bénédiction. Elle est neutre et c'est votre mental qui va lui donner sa coloration. C'est la même chose que la bouteille à moitié pleine ou à moitié vide! Ce n'est qu'un point de vue.

Bien sûr, il y a le chagrin, la peine, la colère, tous ces sentiments humains que l'on ressent face à une situation qui fait mal.

Mais tant que vous restez dans le refus de la situation, vous ne ferez que souffrir encore et encore. Et à part aimer souffrir, mais là c'est un autre problème, il n'y a aucune raison de rester dans les griffes de cette souffrance.

 Personne ne vous y oblige que vous même!

Essayez et vous verrez que dès quez vous vous serez posé face à votre souffrance par l'acceptation de la situation, la souffrance se fera plus légère laissant l'espace à votre lumière intérieure qui commencera son travail de guérison.

En quelques jours vous irez mieux et pourrez prendre les décisions qui s'imposent et qui seront les bonnes.

Alors commencez avec les petites choses de la vie, les petites contrariétés. Commencez par dire OUI mais ne tombez pas dans le fatalisme de celui qui accepte tous les malheurs du monde sur ses épaules. C'est la destabilisation inverse, un autre travail s'impose.

Et pour commencer, aujourd'hui dimanche, il pleut alors vous avez le choix de râler contre ce temps désagréable ou vous dire que c'est une bonne occasion pour aller au cinéma voir un bon film.....et éviter les gouttes!

N'hésitez pas à me laiser votre commentaire afin d'enrichir cet échange.

acceptation reconnexion

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau